UPR Info conclut avec succès sa première série de "pré-sessions"

Mercredi 4 avril a marqué la conclusion des premières "pré-sessions EPU" organisées par UPR Info. Ces pré-sessions ont constitué une opportunité pour les ONG et les États de se rencontrer et de discuter de la situation des droits de l’homme des pays examinés lors de la 13ème session de l’EPU (21 mai - 4 juin).

13 pré-sessions furent organisées sur les pays suivants: Afrique du Sud, Algérie, Bahreïn, Brésil, Équateur, Inde, Indonésie, Maroc, Pays-Bas, Philippines, Pologne, Royaume-Uni et Tunisie. Environ 70 ONG ont participé, la moitié étant des ONG nationales et l’autre moitié des ONG internationales. Une vingtaine de missions permanentes était présente à chaque session.

Comme le soulignait lors de son discours introductif le Président d’UPR Info, Bertrand G. Ramcharan, l’EPU a le potentiel de renforcer les systèmes nationaux de protection des droits de l’homme en facilitant la collaboration entre États et ONG. Ces pré-sessions représentent une opportunité pour les ONG de présenter leur analyse des progrès accomplis par chaque État depuis l’examen précédent et de mettre en lumière les thèmes qui demandent une attention particulière lors de l’examen à venir.

UPR Info a reçu de nombreux commentaires positifs soulignant l’importance de ces pré-sessions comme lieu de collaboration et de partage d’information. Celles-ci remplissent le besoin exprimé de la part des États et des ONG de se rencontrer avec l’examen afin de mettre en lumière, discuter et développer des recommandations, ceci afin d’assurer lors de l’examen une attention aux thèmes les plus pressants.