Les recommandations de la session 17 sont plus spécifiques

Les recommandations émises lors de la 17ème session du groupe de travail de l'EPU (octobre 2013) sont désormais disponibles dans notre base de données.

Au total, 2821 recommandations furent émises par 153 États auprès des pays examinés suivants: Arabie Saoudite, Belize, Chine, Congo, Israël, Jordanie, Malaisie, Malte, Maurice, Mexique, Monaco, Nigeria, République centrafricaine et Sénégal. Parmi les 153 "États examinateurs", les Seychelles ont fait des recommandations pour la première fois.

Le nombre moyen de recommandations reçues par chaque État examiné est de 188, légèrement en dessous de la moyenne des 196 recommandations pour la session 16. Quand aux États examinateurs, chacun a fait une moyenne de 2.6 recommandations à chaque État examiné.

Le nombre de recommandations spécifiques (catégorie 5 dans notre base de données) est de 33.1%, ce qui représente une augmentation de trois points par rapport à la session 16 (30.1%) et est au dessus de la moyenne du deuxième cycle (respectivement 30.9%, 33.36% et 31.5% pour les sessions 13, 14 et 15).

Les trois thèmes les plus fréquemment soulevés sont toujours les instruments internationaux (19.5% des recommandations mentionnent ce thème), les droits de femmes (19.3%) et les droits de l'enfant (18%).

Veuillez prendre note que nous n'utilisons dorénavant que deux réponses, acceptées et notées, en conformité avec la résolution A/HRC/RES/5/1 et avec la pratique du Conseil des droits de l'homme. Toutes les réponses aux recommandations ont été changées en conséquence.

Les engagements volontaires faits par les États des sessions 16 et 17 ont également été ajoutés à la base de données.