L’adoption du rapport du groupe de travail sur la Libye reportée

L’adoption du rapport du groupe de travail sur la Libye, initialement prévue pour vendredi 18 mars, a été reportée à la 17ème session du Conseil des droits de l’homme (le Conseil) au mois de juin.

La décision fut prise par le Bureau du Conseil le 2 mars suite à l’envoi d’une Note verbale par la Mission permanente de la Libye auprès des Nations Unies au regard de la situation dans le pays.

La Mission permanente de Libye avait annoncée lors de la 15ème session spéciale du Conseil sur le "Situation des droits de l’homme en Libye" tenue le 25 février 2011 qu’elle ne représentait plus le gouvernement mais servait comme représentante du peuple libyen et de leur libre arbitre.

Le 1er mars, l’Assemblée générale a décidé de suspendre la Libye du Conseil "en raison de la situation qui règne dans ce pays où les autorités exercent depuis deux semaines une répression violente contre un soulèvement populaire" (Centre d'actualités de l'ONU).