Guinée-Bissau absente de l'adoption de son propre rapport de l'EPU

La Guinée-Bissau était absente de l'adoption de son rapport de l'EPU du deuxième cycle à la 29ème session du Conseil des droits de l'homme (CDH), le 25 juin 2015. Le président du CDH a présenté une déclaration envoyée au nom de l'État, dans lequel la Guinée-Bissau avait soulignée son acceptation de 147 recommandations sur les 151 reçus.                               
                                                                                          
Une organisation non-gouvernementale (ONG), Rencontre Africaine pour la défense des Droits de l'Homme (RADDHO), a fait une déclaration lors de l'adoption. Des documents complémentaires, y compris le rapport final du groupe de travail et l’additif de l'Etat, ainsi que le webcast de l'adoption, sont maintenant disponibles.
 
Jusqu'à présent, il ya eu quatre pays également absents de leur propres adoptions à la CDH: la Gambie et Israël dans le second cycle, et Kiribati et Samoa dans le premier cycle. Chypre était absente lors de l'adoption à l'étape de groupe de travail.



Image courtesy of FreeDigitalPhotos.net