Examen de l’Iran: le prix à payer pour parler

L’examen de l’Iran est en train de repousser toutes les limites jamais vues concernant l’inscription sur la liste des orateurs. Des États ont prévus de rester toute la nuit dans l’enceinte du Palais des Nations afin d’être les premiers à s’inscrire sur la liste des orateurs vendredi 12 février à 8h45. Les 60 places sont allouées sur la base du "premier arrivé, premier servi". Il est attendu que les délégués vont passer toute la nuit dans leur voiture et commencer tôt le matin à faire la queue devant le bâtiment.