Brèves

  • « Beyond promises », une étude et un événement parallèle pour évaluer l’impact de l’EPU

    Ce vendredi 31 octobre 2014 UPR Info a tenu un événement parallèle en vue de lancer son dernier rapport intitulé « Beyond promises ». Dans ce rapport, UPR Info aborde la question de l’utilité du mécanisme : est-ce que l’EPU est-il vraiment utile? « Beyond promises » met en lumière l’impact de l’Examen Périodique Universel sur le terrain et dresse un inventaire de meilleures pratiques à destination des Etats, de la société civile et des institutions nationales et internationales.

  • Séminaire sur le rôle des États examinateurs à l'EPU

    Le jeudi 2 octobre 2014, UPR Info, avec le soutien de la Mission permanente des Pays-Bas à Genève, a organisé un séminaire sur le rôle des « États examinateurs» à l’EPU.
    Les intervenants comprenaient M. Thomas Falkenhagen, deuxième secrétaire à la mission permanente des Pays-Bas, Myriam Tebourbi, la représentante du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme des Nations Unies, M. Roland Chauville et M. Jean-Claude Vignoli, respectivement le directeur général et le directeur des programmes à UPR Info.
     
  • Le Conseil des droits de l’homme examine la question de la mise en œuvre de l’EPU et du rôle des autres parties prenantes

    Le débat général qui s'est tenu au Conseil des droits de l’homme le lundi 22 septembre 2014 a été une fois de plus une bonne opportunité pour discuter de l’EPU. Plusieurs sujets ont été abordés : la mise en oeuvre des recommandations, les rapports à mi-parcours, le rôle des autres parties prenantes et les représailles contre les défenseurs des droits humains.

    Mise en œuvre des recommandations
  • 39 États encouragent le Conseil des droits de l'homme à agir face aux cas de non-mises en oeuvre

    Lundi 22 septembre 2014, lors d'une déclaration lue par la Macédoine, 39 États en ont appelé au Conseil des droits de l'homme (le Conseil) à réagir face aux cas de non-mises en oeuvre des recommandations EPU.

    Relevant que la situation des droits de l'homme dans certains pays se détériorait et que dans d'autres la mise en oeuvre était stagnante, la déclaration encourage le Conseil à explorer les documents existants pour déterminer la façon de réagir face à de tels cas.

Pages